Billets,  Mauritius,  Sur mon nuage,  Uncategorized

Le harcèlement de rue

Il a sifflé, persisté, dit Bonjour. Tu n’as pas répondu, tu ne voulais pas répondre. Il a insisté, il t’a traité de pute, de frimeuse, il s’est mit en colère. Il t’a même menacé enn zour mo pou gagn twa.. (ndlr:un jour je t’aurai)
Le harcèlement de rue.

Non, ce n’est pas séduire, ce n’est pas de la dragounette quand tu te sens mal, humilié par un inconnu. Quand marcher dans la rue ou prendre les transports public te font peur.

La première fois tu sens des regards d’hommes qui te regardent comme leur objet sexuel.
Dans le bus, il se rapproche, il joue nerveusement avec ses mains, se mordille les lèvres.. il te cache avec son sac, colle sa main contre ton sein, ses jambes contre les tiennes. Tu es figé, tu n’oses pas bouger et les mots ne sortent pas. sa braguette est ouverte,.. Tu as envie de réagir mais tu n’y arrives pas, rien ne sort. Figé, tu attends que ça passe.
La prochaine fois que tu remonteras dans le bus ce ne sera sûrement plus la même chose.
Ne te sens pas coupable si tu n’as rien pu faire à ce moment là. Ne te dis pas que je dois m’y faire car je suis une fille. Tu as le droit de dire Non, de ne pas répondre, de t’éloigner, de crier.

Pour te rappeler que tu n’es pas toute seule :

La page Shame Them
https://b-m.facebook.com/topatoussel/

4 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :